Comment récupérer des données sur un disque dur inaccessible ?

Malgré l’excellente qualité des disques durs aujourd’hui proposés par les différentes marques, les pannes subsistent toujours. Ces pannes peuvent êtres classées en fonction de leurs natures. Certaines sont logiques, d’autres mécaniques. Une dernière catégorie de panne dite électronique existe également. Les différentes pannes énumérées n’ont pas les mêmes causes. Une mauvaise manipulation ou encore l’utilisation du périphérique sur un ordinateur infecté de virus peut conduire à une panne logique. Ce phénomène a alors pour conséquence, l’inaccessibilité des données contenues sur le disque. Toutefois jusque-là tout n’est pas perdu. Si votre disque dur est encore reconnu, vous avez la possibilité de récupérer vos données. Comment vous y prendre, C’est ce que nous allons ici découvrir.

Comment reconnaitre un disque dur inaccessible ?

A l’instar d’un disque dur non reconnu qui ne s’affiche pas, le disque dur inaccessible apparait bien au niveau de votre explorateur de fichiers. Néanmoins lorsque vous cliquer pour y entrer des messages tels que « accès refusé » ou « disque dur inaccessible » apparaitront. Cela voudrait donc dire que vous ne pourrez avoir accès aux informations contenues sur votre disque dur sans un certain nombre de préalables.

Nous vous conseillons surtout d’adopter les bons réflexes pour ne pas perdre définitivement vos données du fait d’une mauvaise manipulation. Abstenez-vous de formater directement votre disque dur. En cas de panne de cette nature, la meilleure décision à prendre est celle de mettre sous tension le disque dur.

Quelles sont les causes de l’inaccessibilité à un disque dur ?

Les causes éventuelles de ce genre de situation sont nombreuses. Les disques durs sont des équipements sensibles et assez fragiles. Un préjudice physique lié à une chute importante peut être à la base du problème. On parle dans ce cas de pannes mécaniques. Cela voudrait alors dire que l’une des composantes mécaniques du disque dur a été endommagée entrainant ainsi un dysfonctionnement du disque. D’autre part des soucis électriques tels que la foudre, la surtension peut également conduire à ce genre de situation.

On parle de pannes électroniques. Dans ce cas précis ce sont les éléments électroniques qui sont attaqués. Toutefois, de nos jours, l’une des causes fréquentes entrainant ce genre de défaillance est relativement lié à une erreur de manipulation et plus précisément l’utilisation du disque dur sur un périphérique infecté de virus. Alors peu importe le scénario, il est recommandé de vous référez à un spécialiste pour une réparation efficiente du disque dur. Toutefois si vous préférez le faire vous-mêmes, le mieux serait de recourir à un logiciel de récupération de données. Il y en a de toutes sortes.

Récupérer tout seul vos données à l’aide d’un logiciel de récupération

Le procédé de récupération s’étalonne en trois étapes clés. Toutes sont importantes et déterminantes de la réussite de l’exercice ou non. Nous allons ici procéder étape par étape afin de vous faciliter la compréhension.

Etape 1 : Téléchargement et installation du logiciel

Comme signifié plus haut, la liste des logiciels pour l’occasion est relativement longue. Il en existe de toute sorte. Votre choix sera déterminant de la réussite de l’exercice. De façon particulière, nous vous recommandons l’Onetrack EasyRecovery. C’est l’un des meilleurs logiciels de récupération de données sur le marché. Pratique, il est simple à utiliser. Pas besoin de compétences techniques spécifiques.

Alors une fois téléchargé, il faudra procéder à son installation. Il existe pour cela une procédure prédéfinie qu’il faudra suivre. Dès lors que l’installation est complète, lancer le. Dans le menu d’accueil s’affichera tous les supports de stockage présent sur votre système. Il vous faudra tout simplement sélectionner celui sur lequel vous désirez travailler et le tour est joué. Ici il s’agit bien évidemment de votre disque dur.

Etape 2 : Phase de récupération proprement dite

Cette étape permet d’enclencher le processus de récupération proprement dit. Une fois le périphérique sélectionné, vous devez à l’aide de votre souris faire clic droit et sélectionner l’option « récupération de fichiers ».

Le logiciel va alors tout seul procéder à un scannage complet du disque dur afin de collecter tous les fichiers non corrompus présents sur le disque. Le processus peut prendre quelques minutes. Cela dépendra de la quantité de fichiers à recenser.

Etape 3 : Sauvegarde des fichiers recueillis

Signe de réussite ou non du procédé, cette étape marque la fin du processus de récupération. Tous les fichiers recueillis seront affichés. Alors il se peut que certains manquent à l’appel. La récupération n’est pas toujours complète. Le nom de certains fichiers peut être également modifié.

La priorité ici est de copier l’intégralité des fichiers récupérés afin de les reloger sur d’autres emplacements. Il peut s’agir d’un nouveau disque dur ou simplement la mémoire interne de votre ordinateur. Sur ce nouvel emplacement, vous pourrez en toute tranquillité renommer les fichiers dont les noms ont étés modifiés.

En conclusion

Les disques durs même s’ils sont de plus en plus performants restent malgré tout sujets à des pannes en tout genre. Le plus important est d’adopter les bonnes habitudes afin de ne pas perdre ses données. En termes de récupération de données, des solutions crédibles et efficientes existent de nos jours. Les orientations données dans cet article renseignent sur le procédé de récupération à base de logiciel. Néanmoins pour prévenir tous risques et erreurs de manipulation, il est préférable de recourir aux services d’un professionnel qui saura à l’aide de solutions performantes et de matériaux adaptés procédé à une récupération sans faille de vos données.