Installer Linux sur son disque dur externe

En informatique pour optimiser la performance de l’ordinateur, il est possible de faire un « dual boot ». Votre machine démarre donc avec deux systèmes d’exploitation. En général, le deuxième système le plus utilisé actuellement est Linux.

Vous l’aurez compris, Linux est un système d’exploitation comme Windows ou MacOS. Il existe également diverses versions de celui-ci, mais le plus connu par les utilisateurs est Ubuntu. L’installation de ce dernier sur le disque dur interne risque de saturer le système surtout s’il manque de l’espace. C’est pour cela que beaucoup de personnes se penchent pour une installation sur un périphérique externe.

L’installation dépend du système de l’ordinateur de chaque utilisateur. Deux cas de figure peut arriver : l’un lorsque le PC permet l’installation sur le disque dur externe et l’autre lorsque le PC ne permet pas l’installation sur USB. Nous allons voir ces deux possibilités dans cet article.

Les prérequis de l’installation

Pour que l’installation du système Linux sur votre disque dur externe soit réussie, il vous faut respecter les prérequis. D’abord, il est nécessaire d’avoir un périphérique externe avec une capacité de 20 Go minimum. Ensuite, vous devez posséder un média d’installation. Dans notre cas d’espèce, un live-CD d’Ubuntu 9.04 est l’idéal. Enfin, votre disque amovible doit être repéré par le système avant l’installation.

Il faut remarquer que pour un disque dur externe avec une capacité plus large, il est conseillé de le partitionner si ce n’est pas le cas. Lorsque le périphérique est déjà divisé en plusieurs régions, il faut déplacer les données se trouvant dans la partition qui va accueillir le système. Il est également possible de faire le partitionnement durant l’installation de Linux.

Le partitionnement est très simple à réaliser si vous ne l’avez pas encore fait. Mais avant cela, il est préférable de copier les données dans votre disque dur externe. Ensuite, branchez-le et appuyez sur Windows + R qui affiche la fenêtre de commande. Vous tapez « diskmgmt.msc » et puis sur « OK » qui va vous mettre sur une nouvelle fenêtre. Depuis cette dernière, vous avez tous les périphériques installés. En faisant un clic droit sur le volume, choisissez l’option « réduire le volume » et la taille du dossier.

Pour des raisons de sécurité et afin de réussir l’installation de Linux, vous devez choisir un disque dur externe de petite taille. Optez pour un modèle de 2.5 pouces au maximum. Cela vous évitera de griller un composant de votre PC, car un format plus grand consomme plus d’énergie. Il est également conseillé de débrancher tous les appareils connecté sur l’ordinateur à l’exception du disque amovible.

L’ordinateur permet le démarrage sur USB

L’amorçage au démarrage sur USB est la solution la plus pratique. Deux solutions s’offrent à l’utilisateur pour l’installation de Ubunto sur le disque dur externe. Le premier consiste à insérer ce périphérique amovible dans l’ordinateur et le second une installation direct depuis ce disque dur.

Comme nous l’avons vu plus haut, pour la première solution, il faut que la taille des disques durs (interne et externe) soit identique. Commencez donc par enlever le disque dur interne du boitier et le disque dur externe de son boitier. Ensuite, placez ce dernier dans le boitier en interne. Enfin, vous procédez à l’installation de Linux normalement. Une fois l’opération terminée, remettez les disques durs à leur place respective.

La deuxième solution est la plus simple à réaliser. Vous faites l’installation de Linux directement sur le disque dur externe sans devoir le démonter, mais doit être connecté au PC. Démarrez avec le live-CD et choisissez la partition pour l’installation.

Si vous n’avez pas encore fait le partitionnement, vous pouvez choisir sa taille en cliquant sur « modifier la partition » et mettez le système de fichier adapté (ext4 ou ext3). Il ne faut pas oublier de cocher la case pour formater et inscrivez « / » comme point de montage.

Avant de procéder à l’installation, n’oubliez pas de cliquer sur « avancé ». D’autres options vont s’ouvrir, cochez la case pour installer le chargeur de démarrage et choisissez le disque 1 externe. Validez le tout et poursuivez l’installation.

Lorsque vous décidez de démarrer sur cette installation, vous pouvez choisir le disque dur externe depuis l’écran BIOS. Toutefois, si le périphérique externe n’est pas branché, ce choix ne sera pas présent et le système démarre normalement.

L’ordinateur ne permet pas le démarrage sur USB

Lorsque ce cas vous arrive, ne paniquez pas ! Il existe une alternative qui permet d’installer le système Linux dans le disque dur externe. Le processus est parfaitement identique à celui évoqué précédemment. Toutefois, lorsque vous arrivez à l’option « chargeur de démarrage », vous devez choisir disque dur interne. Cela permet au BIOS de soumettre le choix de démarrer avec le disque dur externe.

Si le disque dur externe n’est pas branché, le système propose quand même le choix de démarrer avec ce dernier. Il est conseillé de ne pas choisir cette option pour éviter de planter votre ordinateur.